Toutes les Prières App disponible sur le Play Store : TELECHARGEZ MAINTENANT !
 
touteslesprieres.com
Déjà membre ? Connexion | Pas encore ? Inscription




● Saint Coran ● Saints ● Symbologie ● Signification des rêves ● Superstitions

Signification rêves Arbre

Ajouté : vendredi 23 décembre 2022 à 17:48 | Modifié : vendredi 23 décembre 2022 à 17:48


Commentaires : 0 | Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour poster un commentaire.

 

 

L’arbre est le symbole de l’être incarné, de l’homme vivant, pensant et agissant, de la vie manifestée. L’arbre est vivant, et, selon de nombreuses croyances remontant à la nuit des temps, nos ancêtres virent en lui une espèce d’être humain végétal. Si le rêveur se voit lui-même allongé au pied d’un arbre ou endormi sous un arbre, il s’agit d’un signe de protection.
 

 

 

Dans son rêve, plus sa tête se trouve proche du tronc, plus la protection dont il bénéficie est puissante. En cas de maladie, si sa tête repose contre le tronc, cela augure d’un prompt rétablissement. Grimper à un arbre, ou en descendre révèle souvent une quête chez le rêveur, une soif d’apprendre, de découvrir, mais aussi de se recentrer, d’aller à l’essentiel en ce qui le concerne. En revanche, tomber d’un arbre lui indique que, dans sa vie réelle, les temps sont mûrs, et qu’il doit agir sans plus attendre.

 

S’il se tient sur une branche, il se trouve comme un oiseau sur la branche selon l’expression populaire, autrement dit dans une situation inconfortable ou instable. S’il cueille des fruits, ou en ramasse au pied de l’arbre, le rêveur est sur le point de récolter les fruits de ses efforts ou de ses actes. Un arbre mort le confronte à une réalité, une situation de sa vie, ou parfois un sentiment sur lequel il s’attarde, mais qui, apparemment, n’a plus de raison d’être.

 


En visitant les mythes et croyances des différentes civilisations de l’Antiquité, on découvre que les légendes relatives aux multiples dieux peuplant le monde céleste font allusion à tel ou tel d’entre eux, surgi d’un arbre, issu de son tronc, apparu dans ses branches ou sur l’une d’entre elles. Par exemple, selon les récits mythiques de l’Égypte ancienne, le dieu Horus, le Seigneur du Ciel, dont le nom signifie littéralement le « Lointain », fit son apparition sur Terre dans un acacia.

 

Tandis que Rê, le Soleil, trônait au levant sur un sycomore. La déesse Hathôr, la Vache Sacrée, créatrice du monde, déesse de l’Amour, de la Joie et de la Musique, à l’instar de Rê, siégeait sur un sycomore, mais au couchant cette fois. En Grèce, l’arbre de Zeus était le chêne, celui d’Apollon l’olivier. À Eridu, la ville sainte du dieu Ea de Mésopotamie, se dressait le Kiskanu noir, un arbre sacré dont les racines, plantées au centre du monde, composaient la demeure d’Ea, dieu de l’Agriculture, de l’Écriture, des Arts, et de sa mère divine, Bau, déesse de la Fertilité et des Troupeaux.


L’arbre du bien et du mal

Les premiers rédacteurs de la Bible s’inspirèrent de cet arbre mythique, qu’ils transplantèrent dans le décor du fameux Paradis, décrit dans le récit de la Genèse. Le Kiskanu noir devint l’arbre du bien et du mal, ou arbre de la Connaissance (l’agriculture, l’écriture et les arts constituant manifestement les trois piliers de la naissance de la civilisation), enraciné au centre du jardin d’Éden par Yahvé. L’Arbre de Vie, axe cosmique du monde où siège une entité divine ou spirituelle, s’impose comme un thème récurrent dans les croyances des peuples du monde. De nos jours encore, les Tatars de l’Altaï, s’inspirant d’une tradition et de rites millénaires, affirment que, sur le nombril de la Terre, au centre de tout, pousse le plus grand des arbres terrestres, un sapin gigantesque dont le sommet touche la demeure du Grand Dieu.


La posture du poirier

Les hommes de l’Antiquité se sont inspirés des nombreuses similitudes ou analogies entre l’arbre et l’être humain. Ainsi, selon la Bhagavad-Gîtâ, le texte le plus célèbre du Mahâbhârata que l’on peut considérer comme la Bible de l’Hindouisme : « Il faut trancher Açvatta aux puissantes racines, puis rechercher le lieu d’où l’on ne revient pas. » (Baghavad-Gîtâ, XV, 1-3). Selon des croyances datant de l’époque de la civilisation pré-aryenne de l’Indus, les racines de l’Açvatta, l’arbre cosmique, s’enfoncent jusqu’au tréfonds du ciel, tandis que ses branches et ses feuilles recouvrent la Terre. Il s’agit d’un arbre à l’envers, présentant de nombreux points communs avec l’homme. Ainsi, lorsqu’il pratique la shirshasana ou posture sur la tête – dite posture du poirier en Occident –, le yogi se met dans la situation de l’arbre dont les racines plongées dans les profondeurs de la Terre, puisent en elle ses énergies vitales, à partir desquelles se constitue, peu à peu, la sève, source de vie de l’arbre.

 

 

Le corps de l’arbre et le corps de l’homme

De telles croyances ancestrales soulignent les analogies existantes entre le corps de l’arbre et celui de l’être humain : les racines correspondant à la tête, les branches aux membres, le tronc au torse, le cœur au cœur, les pensées et les actes de l’homme aux feuilles et fruits de l’arbre. Autre culture, mêmes croyances, selon le Sefer ha-Zohar ou Livre de la Splendeur (traité attribué à Rabbi Siméon Bar Yochai, mystique juif du IIe siècle, mais parvenu jusqu’à nous dans la transcription de Moïse de Léon, un kabbaliste espagnol du XIVe siècle) : « L’Arbre de Vie s’étend du haut vers le bas, il est le soleil qui illumine tout. »

 

 

Rêve d’un arbre au printemps

Entrant dans un nouveau cycle de votre vie, vous allez pouvoir agir, entreprendre, ou réaliser quelque chose de neuf, et qui vous tient à cœur. Ou bien, vous bénéficierez d’un regain d’espérance, d’imagination, d’enthousiasme et de vigueur. Ou encore, si l’arbre dont vous avez rêvé était en fleur, vous allez connaître un grand bonheur.

 

 

Rêve d’un arbre en été

Vous maîtriserez, et vous exploiterez avec bonheur tous les atouts dont vous disposerez, vos propres qualités et les circonstances dans lesquelles vous vous trouverez. En d’autres termes, vous allez connaître une période de plénitude.

 

 

Rêve d’un arbre en automne

Vous entamez la fin d’un cycle de votre vie, éprouvant le besoin, voire la nécessité de vous dépouiller de tout ce qui, désormais, est inutile, vain, sans intérêt. En agissant de la sorte, vous récolterez ce que vous avez semé. Ou bien, ce rêve vous promet de nouvelles richesses, des profits, des gains à venir, mais résultant exclusivement d’initiatives que vous avez prises, ou d’actions que vous avez entreprises par le passé.

 

 

Rêve d’un arbre en hiver

Vous allez traverser une période durant laquelle vous serez solitaire, livré à vous-même. Vous ne devrez compter que sur vous-même, tirer parti de votre experience, grandir psychologiquement ou spirituellement. Ou bien, ce rêve annonce parfois une épreuve salutaire, en cela qu’elle vous poussera à évoluer en exploitant vos seules ressources.

 

 

Rêve d’un arbre déraciné

Vous allez rompre avec votre milieu naturel, familial, social ou culturel, par exemple en quittant votre pays natal, la région de votre enfance, ou votre foyer parental. Ou bien, l’arbre déraciné de votre rêve figure la mort symbolique d’un membre de votre famille, par exemple lorsque vous coupez toute relation avec une personne de votre famille, ou que vous vous détachez d’elle. Ou encore et parfois, ce rêve annonce la mort d’une personne de votre proche entourage, mais il ne faut surtout pas l’interpréter systématiquement sous cet angle.


Rêve d’un arbre foudroyé

Ce rêve vous avertit que des tensions relationnelles exacerbées menacent d’éclater en brusques colères violentes et dévastatrices. Ou bien, un bouleversement inattendu ou un accident vous touchant personnellement, ou une personne de votre proche entourage risque fort de se produire.

 

Rêve d’un arbre tombant après avoir été scié ou coupé à la hache

Vous serez stoppé net dans votre élan, ou vos projets s’effondreront. Ou bien, après avoir éliminé une idée fixe, ou vous être détourné radicalement d’un objectif que vous tentiez d’atteindre en vain, vous y verrez beaucoup plus clair, et vous serez soulagé (il sagit là de « l’arbre dissimulant la forêt » en quelque sorte).

 

 

Rêve d’un arbre en flamme

Vous êtes actuellement dans un climat de tensions et de passions extrêmes. Brûlant toutes vos énergies sans ménagement, vous vous consumez littéralement et, bien sûr, cela pourrait bien nuire à votre équilibre vital. Ou bien, ce rêve peut être le signe avant-coureur d’un état fébrile latent dans lequel vous vous trouvez, et menaçant de s’aggraver. Ne négligez pas votre santé : un traitement préventif s’impose.

 

 

Rêve d’un arbre mort

Vous vous référez à des valeurs, croyances ou convictions qui n’ont plus lieu d’être pour vous. Ou bien, vous vous cramponnez au passé sans bien considérer votre situation présente, vous coupant de toutes perspectives et de toute projection dans le futur. Vous devrez probablement tourner une    page    de    votre    vie,    sinon    votre    situation    ne progressera ou ne changera pas.

 

 

Rêve de s'abriter sous un arbre pour se protéger du soleil

Vous manquerez de confiance en vous. Ou bien, vous craignez de vous montrer tel que vous êtes, ou que l’on vous perce à jour. Ou encore, vous vous protégez trop, mais tôt ou tard, il faudra bien sortir de votre cachette, et vous montrer au grand jour.

 

 

Rêve de s'abriter sous un arbre pour se protéger de la pluie

Vous aurez peur de « vous mouiller », autrement dit : de prendre des risques, d’aller de l’avant, d’agir seul.  Ou bien, vous aurez un mauvais réflexe, et vous ne saurez pas profiter d’une opportunité, saisir une occasion.

 

 

Rêve d'être assis au pied d’un arbre

Vous saurez faire preuve de sagesse, de patience, vous appuyant sur des valeurs stables, profondes, sérieuses, ayant fait leurs preuves, pour agir ou prendre une importante décision. Cette bonne disposition morale portera ses fruits à court ou à long terme. Elle doit vous mettre en confiance.

 

 

Rêve de grimper à un arbre, ou d'être perché sur un arbre, mais de se trouver proche de son tronc

Quoi qu’il arrive, vous ne perdrez pas le contact avec ce que vous considérez comme vos vraies valeurs, ne vous laissant pas griser par la vie sociale ou le monde extérieur. Un tel rêve vous encourage à poursuivre votre progression ou votre évolution sans crainte.

 

 

Rêve d'être perché sur la branche d’un arbre

Quelles que soient les conditions dans lesquelles vous vivez au moment où vous faites un tel rêve, ce dernier vous avertit que, en réalité, vous vous trouvez dans une situation instable, peu sûre, pas fiable, « comme un oiseau sur la branche » en quelque sorte.

 

 

Rêve de tomber d’un arbre

Vous allez commettre (ou vous êtes en train de commettre) une erreur, une maladresse, ou vous adoptez une attitude fière ou orgueilleuse qui ne vous réussira pas. Ou bien, contre toute attente, vous allez perdre une situation, ou une position.

 


 
 

 

 

 
Signification rêve précédent :
Araignée
Araignée



0 Commentaires pour : Signification rêves Arbre

Aucun commentaire pour le moment !


Uniquement les utilisateurs connects peuvent poster des commentaires. Si vous avez dj un compte, connectez-vous maintenant. Pas encore de compte ? Enregistrez-vous gratuitement en moins d'une minute.


 


Version Française English Version Versión en Español

 

● Conditions générales d'utilisation ● Confidentialité

© 2023 - www.touteslesprieres.com | www.allPowerfulPrayers.com | Cookies

promouvoirCompetences.com