Christianisme >> Prières >>Prières aux Saint(e)s

Prières aux Saint(e)s

Les Saints sont des créatures divines de différentes catégories : Anges et Archanges, Chérubins et Séraphins, Patriarches et Matriarches, Prophètes et Martyrs, Apôtres et Evangélistes, Laïcs engagés et Prêtres, Evêques et Papes, Héros et Héroïnes de la foi, Vierges et Docteurs de l’Eglise, béatifiés du Seigneur…

Ils sont le reflet, le resplendissement, le rayonnement de la Sainteté même de Dieu et de sa gloire. Il y en a à qui Dieu a accordé des grâces miraculeuses à leur conception, à leur naissance, au cours de leur vie, à leur mort. La plupart se sont adressé à Dieu pour leur demander une grâce spéciale qu’il leur aura accordée. Bienheureux et Saints incarnent vertus et qualités qui sont des caractéristiques et des signes distinctifs de sainteté, à savoir la foi, la charité, la fidélité, la simplicité, le dévouement, l’esprit de sacrifice, l’abnégation, le don total de soi à Dieu.

Ces bonnes âmes ont accordé leur entière confiance au Dieu Créateur et Sauveur. Ils ont imité le Christ obéissant, pauvre, chaste, serviteur humble et fidèle. Disciples du Christ, ils auront observé ses ordonnances et préceptes ; ils auront suivi le chemin de Croix et porté leurs croix quotidiennes pour arriver au bout du tunnel de la gloire céleste. Ils sont ceux qui auront lavé leur linge dans le sang de l’Agneau (Ap 7, 14). Ils ont emporté la couronne de gloire qui ne se flétrit pas (1Pi 5, 4). Les Saints sont des myriades et des myriades qui louent Dieu, l’adorent et lui rendent grâce éternellement au Ciel. Ils sont des myriades et des myriades qui intercèdent pour nous et nous attendent pour partager avec eux la gloire céleste. Ils sont nos frères et sœurs qui nous hèlent, nous font signe afin de les rejoindre dans le bonheur sans fin dont ils jouissent auprès de Dieu.

Nous sommes appelés à devenir saints comme notre Père Céleste qui est Saint (cf. Lv 11, 44.) Puisque Dieu communique sa sainteté à ceux qui le touchent de près, nous avons intérêt à chercher à le connaître vraiment, l’aimer véritablement, nous consacrer entièrement, nous dévouer corps et âme pour LUI. Etant donné que la sainteté est un don de Dieu (2 Co 1, 12), nous avons à y mettre du nôtre en vivant une vie parfaite qui est imitation de Dieu (Eph 5, 1). Notre sanctification résulte en effet de notre appartenance à Dieu et de la fidélité à son service (Rm 6, 13) et à celui de son peuple qu’est l’Eglise. L’Assemblée de tous les saints constitue l’Eglise.

La Communion des Saints qui est précisément l’Eglise, la Communion entre les personnes saintes (CEC 946 ; 948), inclut les Saints du Ciel, les âmes du purgatoire et les chrétiens de la terre qui forment une seule Eglise de Dieu. La Communion avec les Saints nous unit au Christ de qui découle toute grâce (LG 50). La Communion des fidèles s’exprime par l’échange des biens spirituels (CEC 949 sv.) que sont par exemple les sacrements, les sacramentaux, les œuvres de miséricorde, de bienfaisance et la prière. Nous honorons les saints du Ciel, nous les prions et ils prient pour nous.

Par notre prière, nous venons en aide aux âmes du purgatoire. De leur côté, elles prient pour nous. Tous les chrétiens ici-bas peuvent gagner des mérites par leurs prières et leurs bonnes œuvres, selon l’enseignement du Catéchisme de l’Eglise Catholique. Les Saints, habitants du Ciel, ne cessent d’intercéder pour nous auprès du Père à cause des mérites acquis en Jésus-Christ. Leur sollicitude fraternelle est d’un grand secours pour nos besoins (LG, 49). Autant leur faire confiance, car ils sont nos saints patrons, modèles, protecteurs et intercesseurs dont nous tâchons d’imiter les vertus, et sur lesquels nous devons compter.

C’est pourquoi nous nous adressons à eux en une saine piété et dévotion, en leur confiant nos misères, nos échecs, nos déboires, ainsi que nos doléances et nos espérances, afin qu’ils les présentent au Père éternel, leur voisin et leur intime. Bien qu’il vaille mieux s’adresser à Dieu directement qu’à ses Saints, nous sommes cependant convaincus que l’intercession de ces amis de Dieu, nos semblables en humanité pour la plupart, est tellement efficace que nous en ressentons la nécessité et en bénéficions opportunément.

Etant donné que c’est à Dieu seul que nos prières sont adressées, les Saints ne servent que d’entregents, afin qu’elles soient plus agréables et favorables à Dieu. Approchons-nous donc d’eux par la prière, afin d’en recevoir santé, bonheur, paix et joie en ce monde, avant de les obtenir pleinement au Ciel, de par le pouvoir qu’ils ont auprès du Père avec l’aide du Saint-Esprit, par le Christ Notre Seigneur. Ainsi soit-il !

N.B. : On fait suivre chaque formulation de la grâce implorée, de la récitation d’un « Notre Père » à cause de la soumission à la volonté de Dieu, d’un « Je vous salue Marie », car Marie est là pour appuyer cette prière, et d’un « Gloire au Père », pour exprimer, par avance et dans la confiance, notre remerciement à Dieu.

(Abbé Gabriel AKOA MBARGA, Prions Nos Saints, Nouvelle Edition, bidzoni, Mbalmayo, janvier 2014)

Toutes les prières : Prières aux Saint(e)s